Qu’est-ce que le référencement naturel

À l’ère du numérique, de grands moteurs de recherches comme Google ou Bing proposent des milliards de résultats dès que vous effectuez la moindre recherche sur internet. Plus votre site se trouve haut dans les résultats, plus vous avez de chance d’avoir des visiteurs. En effet, la rationalité veut que l’internaute, une fois la liste de ses recherches effectuées devant ses yeux, s’intéressera d’abord au premier site internet. Si vous êtes un site de vente en ligne, se retrouver en tête de liste est un avantage non-négligeable. Adopter une stratégie de référencement revient donc à augmenter son bénéfice sur le long terme. Aujourd’hui, réussir son référencement et se retrouver en tête des recherches effectuées par les internautes est une condition essentielle de réussite pour votre entreprise et votre site internet.

Mais qu’est-ce que le référencement web exactement ? Pour avoir une chance de figurer sur la première page de résultats de recherches, il faut optimiser son référencement seo, c’est-à-dire améliorer son classement dans les pages de recherches proposées par Google. Cela est possible grâce à un ensemble de techniques. Le terme référencement renvoie à l’amélioration de la position sur Google. Contrairement à un spot publicitaire, le référencement publicitaire est un investissement sur le long terme dans le sens où, même si vous arrêtez de l’optimiser, les visiteurs affluent continuellement. Mettre en place une stratégie de référencement revient donc à optimiser son référencement constamment.

Il faut bien distinguer le référencement payant et le référencement naturel. Le référencement payant consiste à acheter certains mots-clés au moteur de recherche pour placer des liens sponsorisés dans les premiers résultats grâce à des campagnes adwords. Au contraire, le référencement naturel est totalement gratuit. Comme le terme référencement naturel l’indique, il est discret.

Il faut également différencier 2 types de référencement seo naturel qui doivent être mis en place :

  • On-site : les balises html, l’url, les mots-clés, le temps de chargement, etc.
  • Netlinking : tout ce qui est lié aux éléments externes (popularité du site, liens sociaux, etc.).